CASES

place de l’hôtel de ville 51120 SEZANNE

2017  cases.sezanne@wanadoo.fr



Accueil L'Association Podor Sénégal Sézanne Nous contacter METEO PODOR METEO SEZANNE

NEW

Le ramadan correspond au carême chez les catholiques, c’est un mois de pénitence et d'abstention pour les musulmans. Durant tout le mois, chaque jour, on s'abstient de manger, de boire, de faire l'amour et toute chose répréhensible par l'Islam depuis l'aube jusqu'au crépuscule. Le musulman doit ralentir le rythme de vie et beaucoup prier pour implorer le pardon de Dieu. Au 29ème jour du mois de Ramadan, si le croissant lunaire apparaît, le lendemain sera la fête de Korité. Si le croissant n'apparaît pas alors on jeune un jour de plus.

Le jour de la Korité, tôt le matin on prépare du Lakh dans toutes les maisons pour le petit déjeuner. Avant d'aller à la mosquée pour la prière, chaque père de famille doit sortir la ZAKAT en espèce ou en nature proportionnellement aux membres de sa famille. Pour chaque membre de la famille il faut verser 2 kilos de riz, de maïs, de mil ou l'équivalent en espèces. Vers 9 heures les hommes se regroupent à la mosquée pour la prière de korité dans les mêmes conditions que la prière de Tabaski. Seulement cette fois ci il n'y a pas de moutons à égorger après la prière. Dans les familles chacun fait la fête selon ses moyens : moutons, chèvres, poulets, tout y passe.

L'après midi les enfants bien habillés passent de maisons en maisons pour demander des étrennes. Comme durant la Tabaski cette fois ci encore les adultes vont de concessions à concessions demander pardon aux voisins et amis mais aussi pour formuler des prières pour le plus grand bonheur de tous.

La Korité est considéré comme la plus grande fête musulmane car le mois de Ramadan est le mois béni de l'Islam qui a vu la descente du saint Coran (Parole de Dieu) des cieux vers les hommes à travers le Prophète MOHAMMED.




Interview de Moussa, 12 ans


J'ai commencé le jeûne du Ramadan il y a quelques jours, le mercredi 5 octobre.

Est-ce difficile pour toi ? Non le ramadan n'est pas si difficile qu'on le dit.
Bien sûr, j'ai faim toute la journée. J'ai un peu mal à la tête vers quatre heures de l'après-midi, mais il suffit de ne pas y penser. Et puis, cela rend plus fort de savoir qu'on a franchi cette épreuve.
Pour mon père, maçon c'est beaucoup plus difficile. Il travaille dur toute la journée sous un soleil de plomb sans manger et sans boire jusqu'au soir. Et dans les derniers jours mon papa est très fatigué.

A quel âge as-tu commencé cette pratique religieuse ? Je suis ce principe religieux depuis que j'ai huit ans, mais cette année j'ai décidé de le faire sérieusement. Je ne mange plus de dattes en cachette au milieu de la journée et je ne bois plus d'eau prise au robinet des toilettes du collège. Non, c'est décidé, je m'interdis de manger et de boire depuis le lever jusqu'au coucher du soleil.

Comment est organisé la journée? A la maison, toute l'organisation change à l'occasion du ramadan : on ne mange plus aux mêmes heures que d'habitude. On coupe le jeûne vers six heures du soir avec du thé, du kenkiliba, des pâtisseries, des dattes et aussi des oeufs. On dîne vers onze heures et on se réveille vers cinq heures du matin, avant la lumière du jour, pour le petit-déjeuner. Même si ça ne plaît pas beaucoup à ma mère, j'essaye de me priver du petit déjeuner en solidarité avec mes amis qui ont parfois plus de quinze frères et soeurs.
Ma mère qui travaille dans un bureau emporte un petit tapis pour effectuer ses prières au sein de l'entreprise.
Privés de tout dans la journée, on a tendance à consommer un peu plus que d'habitude la nuit, ce qui fait le bonheur des commerçants.


Le Ramadan

Ont travaillé sur ce thème : Ibrahima Segname, Abdoulaye Thilly, Mamadou Lamine Sy, Abdou Makhadji, Alioune Ndiongue et Thierna Sow (élèves de la 5ème C du Lycée El Hadji Baaba Ndiongue de Podor/Sénégal) et leur professeur de S.V.T. Ibrahima Ndiaye